A l’occasion de notre petite ballade dans le Verdon, nous nous sommes arrêtés sur la route, à Digne-les-Bains pour découvrir la dalle aux Ammonites. Accessible très facilement en voiture, sans marche nécessaire (au bord de la route), vous pourrez découvrir des centaines d’ammonites fossilisées. En fait, c’est environ 1500 ammonites qui sont présentes ici. Certaines peuvent atteindre 70cm. La dalle a été mise à jour de manière partielle en 1979, lors de travaux sur la D900. On découvre alors environ 600 ammonites sur 160m². Après 1994, la Réserve Géologique de Haute Provence dégage une partie supplémentaire de la dalle. Sa surface est maintenant de 350m². Une curiosité à ne pas louper ! Ce site est tellement exceptionnel qu’une copie conforme a été réalisée pour la ville de Kamaïshi au Japon.

_mg_0388_MG_0389_MG_0392_mg_0393

Un peu plus loin en direction de Castellane, c’est un arrêt au col des Léques qui nous conduit à un autre site curieux : le sentier des Siréniens. Le sentier pas très long (une demi heure environ) conduit dans un petit ravin ou des ossements de Siréniens ont été découverts. Ce sont de petits mammifères marins herbivores. ils portent d’ailleurs l’autre nom de « vaches marines ». L’érosion a mis ici à jour un relief façonné il y a plus de 40 millions d’années. De part et d’autre de ce ravin, les roches sont très différentes. D’un côté, on trouve un calcaire gris datant du Jurassique (140 millions d’années). De l’autre, des marnes et calcaires gréseux beaucoup plus récent (40 millions d’années). Entre ces 2 formations, les premiers plissements de la formation des Alpes se produisent, mettant à jour les calcaires du Jurassique. La mer revient alors dans ce vallon et forme une sorte de cirque à cet endroit. Au fond, se dépose les boues et sables qui forment maintenant les marnes et calcaires récents. C’est dans cette formation que l’on retrouve les ossements des Siréniens.

01 - Site des Siréniens02 - Site des Siréniens03 - Site des Siréniens04 - Site des Siréniens

Ce site a été découvert en 1938 par l’abbé Albert de Lapparent qui effectuait des relevés cartographiques. en 1994, la Réserve Géologique de Haute Provence a réalisé des fouilles mettant à jour 7 crânes complets et une « main ». Cette découverte est unique au monde. Le site est aménagé et les fossiles sont protégés par une vitre. Soyez très respectueux de ce lieu unique lors de votre visite.

Laisser un commentaire

*

Autres blogueurs
Autres sites